Facteurs Influençant la Sortie des Patients Vivant avec le VIH du Circuit de Traitement en Côte d'Ivoire

Le problème de perdus de vue est d'autant plus pertinent en Côte d'Ivoire que les taux de perdus de vue se présentent comme les plus élevés comparativement à ceux d'autres pays à faibles et moyens revenus. En outre, l'évaluation de base, réalisée par le Projet d'Amélioration des Soins de Santé de l'USAID ou Health Care Improvement Project (HCI) sur 41 structures sanitaires du projet, a révélé que 66% des patients pré-TARV et 45% des patients TARV étaient perdus de vue dans les 7 mois qui suivent le bilan initial et le traitement ARV respectivement. La rétention des patients dans le circuit de traitement constitue donc un défi pour le Programme National de Prise En Charge Médicale des Personnes Vivant avec le VIH (PNPEC) et les partenaires de soins.

Cette étude vise à identifier les facteurs influençant la sortie des patients ayant débuté un traitement ARV du circuit de traitement en Côte d'Ivoire afin d'éclairer les décisions programmatiques pour la Côte d'Ivoire. Cette étude a révélé qu'en Côte d'Ivoire, des facteurs spécifiques au patient mais aussi des facteurs structurels et cliniques ainsi que des facteurs liés au système de santé sont associés à la sortie du circuit de traitement.

Countries: 
Report Author(s): 
Victor Kouassi Kan, Astou Coly, Jean N’Guessan, Sonia Dobé, Serge Agbo, Thierry Zimin, Youssouf Dosso, Ackah Alain, and Virginie Traoré
Organization(s): 
USAID HCI Project/URC
ASSIST publication: 
no
Facebook icon
Twitter icon
LinkedIn icon
e-mail icon