Répondre aux besoins des hommes, des femmes, des garçons et des filles dans les services de VIH et ART

La thérapie antirétrovirale (ART) et les soins pour le VIH axés sur le patient étayent le maintien de la productivité et de la qualité de vie des personnes affectées en fonction de leurs besoins, de leurs préférences de mode de vie et de leurs interactions avec leur famille et leur communauté. La tolérance et l’utilisation continue d’antirétroviraux particuliers varient également d’un individu à l’autre étant donné qu’il s’agit d’un traitement à vie qui s’accompagne souvent d’effets secondaires désagréables. 

Bien qu’on ne puisse généraliser les besoins des patients, certains des attributs des hommes, des femmes, des garçons et des filles jouent un rôle important dans l’expérience des patients à l’égard de l’ART et pour décider de la meilleure qualité de soins possible pour chacun. Il peut y avoir des différences entre les hommes, les femmes, les garçons et les filles pour l’accès, l’acceptation et l’utilisation de soins, ainsi que pour l’efficacité personnelle (à savoir, la conviction d’une personne qu’elle peut mener à bien une tâche particulière), les rôles et les responsabilités et la stigmatisation perçue qui accompagne le statut VIH. Tous ces facteurs affectent la manière dont l’ART s’intègre à leur mode de vie. Les hommes et les femmes présentent aussi des manifestations physiologiques différentes de la maladie et des réactions biologiques différentes à l’ART qui doivent être prises en compte pour le traitement et les besoins nutritionnels qui vont de pair. En rendant les soins acceptables, appropriés et adaptés aux modes de vie des femmes, des hommes, des filles et des garçons, nous pouvons améliorer l’administration de l’ART et améliorer les résultats de santé pour les patients.

Cliquez ici pour lire le rapport.

Organization(s): 
USAID ASSIST
ASSIST publication: 
no
Facebook icon
Twitter icon
LinkedIn icon
e-mail icon